• (26) A louer



     



    J'aime pas courir sous l'averse mais je suis vraiment trop pressé d'arriver... Vivement que je sois chez moi...
    Tant qu'à être mouillé, je préfère l'être dans une baignoire remplie d'eau chaude.
    Le journal qui me couvre la tête fond et se déchire au bout de quelques minutes. Pour un peu je me sentirais presque dans le même état, ramolli, groggy par le froid et la pluie.

    Mes cheveux sont plaqués sur mon front, et derrière ils dégouttent dans mon col, un frisson me traverse.

    Mes pieds sont noyés dans mes chaussures, elles font un bruit spongieux des plus infâme.

    Enfin ma rue est en vue, je vais pouvoir me faire une soirée pizza micro-onde et cocooning peinard. Si Yuriko appelle, je fais le mort.



    Qu'est-ce que c'est que ce gus?




    Et ils m'emboîtent le pas.

    J'aime pas qu'on me suive. Dans un escalier ou ailleurs, j'aime pas qu'on marche à proximité derrière moi comme si on me surveillait.

    Le battement de la puie devient un chuintement feutré, une fois dans la cage d'escalier. Du troisième étage tombe le chant d'un violoncelle en répétition, et les bruits de la télé de la mère Drodowsky, qui est un peu sourde.


    Sur le pallier du deuxième étage, je leur indique d'un geste vague la porte numéro sept, et le gars me remercie encore chaleureusement. Sa nana esquisse un geste, pour le sourire je le devine plus que je ne le vois sous sa capuche sombre de Nazgul.


    Enfin à la maison. Je dépose tout sur le paillasson. Sac, chaussures, chaussettes et veste trempées. J'ouvre mon pantalon, je finis de l'enlever dans la salle de bain, je sort une serviette et m'emballe la tête dedans. Je met en route le chauffage électrique. Je m'assois sur le trône, j'ouvre un vieux Mad Movies.


    J'entend dans l'appart à côté les visiteurs qui parlent. Leurs voix sont amplifiées par la vacuité des pièces, mais je ne peux pas saisir les mots. Ils sont dans la chambre je crois.

    Cet appartement, ça fait tellement longtemps qu'il est vide, que je me souvenais à peine qu'il existait.... Dans la salle de bain voisine, j'entend une voix féminine qui rit d'une voix claire.
    Au bout de quelques minutes, je crois percevoir des bruits étranges..

    Des soupirs, des petits gémissements.


    Mais...
    Mais ils baisent?!!

    Faut que je fasse du bruit!!

    Je remonte mon caleçon en urgence, vite, réveiller l'ordi et le son 5.1 pour passer du grind core, du Strapping Young Lad, du Sepultura, histoire de les effrayer. Volume à fond.
    Mais au moment où j'explore mes dossiers musique, mon ordi me lâche. Plantage.
    Mon vieux poste à cassette, au moins, ne m'a jamais laissé tomber...

    Dans la salle de bain, les bruits s'estompent. J'ouvre les robinets pour couvrir les derniers soupirs.


    Quand j'y pense, ça m'emballe pas des masses d'avoir des voisins. J'aime ma tranquillité, ça fait des années que cet appart n'était plus loué. Faudra que je pense à être plus inquiétant et désagréable la prochaine fois que des visiteurs passent. Genre :

    -Le quartier est pas très sûr, quand la nuit tombe, en tout cas vaut mieux avoir un garage si on a une bagnole... Ya des mecs qui dealent au coin de la rue, aussi..

    « Marek et Moorgan : PT, EPEE, RP(27) Gandalf m'a tuer »

  • Commentaires

    1
    Mardi 13 Mars 2007 à 13:26
    je me souviens d'une nuit, d'un de mes appart donnant sur une cour interrieure, reveillée par des vris feminis, des hurlement, paniqué j'auvre la fentre pour reperer où se trouve l'agreesé et son agresseur, et je me rends compte que ce sont censé etre des hurelements de plaisirs... je me recouche en me disant que les femmes sont de grandes comédiennes !
    bonne journée
    2
    Mardi 13 Mars 2007 à 13:46
    OOOOOOOOOOOOOOOOOOOO
    mes voisins se sont offerts un
    grand show excitant devant ma
    fenetre en cadeau avant de
    déménager ... j'étais plutot
    géné et j'ai éviter de manifester
    ma présence ... et le spectacle
    en fait ne m'interraissait pas
    beaucoup ...
    OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO
    3
    ff
    Mardi 13 Mars 2007 à 13:53
    plaignez-vous... vous n'avez pas un pisseur fou au-dessus de votre tête au moins .\/.
    4
    Mardi 13 Mars 2007 à 14:56

    pov' petite!

    5
    Mardi 13 Mars 2007 à 14:58

    c'est sûr, les amateurs c'est toujours moins bien que des professionnels^^

    6
    Mardi 13 Mars 2007 à 14:59

    aaaah, je sens que je vais bien m'amuser à mettre en scène ce genre d'anecdote!^^

    7
    Mardi 13 Mars 2007 à 19:27
    on attend la suite, c'est toujours aussi bien (j'allais dire sympa, parce que le côté pas très sympa est sympa) ça nous plaît bien, en somme ;-)
    8
    Mardi 13 Mars 2007 à 19:41

    comme toujours, les femmes préfèrent les salauds aux mecs gentils...^^

    9
    Mardi 13 Mars 2007 à 20:01
    c'est ce qu'on a fait il ya un appart au dessus du notre a vendre ! l'autre jour des gens nous on poser des questions, mais on leur a dit bof , le quartier, c'est un peu vieux, ya même pas de prise de terre faut refaire tout !
    c'est un peu vrai !
    mais sympas ton personnage, un peu "ours "
    10
    Mardi 13 Mars 2007 à 20:15
    ça, depuis qu'il s'est installé dans son célibat....
    11
    Noa
    Mardi 13 Mars 2007 à 21:06
    c'est le genre de situation qu'on est obligée de vivre dans une vie -_- La derniere fois que ça m'est arrivé j'etait chez des amis et je dormais dans leur canapé , et bien en guise de vengeance ils ont eu droit a des commentaires bien placés au petit dèj le lendemain ...
    non mais :p
    12
    Mardi 13 Mars 2007 à 21:58

    c'est dingue comme les langues se délient depuis ce chapitre!^^

    je sens que je vais bien m'amuser pour la suite... :D

    13
    Mercredi 14 Mars 2007 à 11:25
    Vraiment pas mal...Non, non, je suis sincère...C'est même très bien !
    La suite....La suite !!!!
    14
    Mercredi 14 Mars 2007 à 11:43
    vivi, ça vient...
    15
    Mercredi 14 Mars 2007 à 18:25
    Comment ça tu lis le seigneur des anneaux:
    "Capuche de Nazguls" !!(ah aha)
    16
    Mercredi 14 Mars 2007 à 18:28
    Noa il m'est arrivé exactement la même chose...Mdr...
    17
    Mercredi 14 Mars 2007 à 18:52
    oui madame, parfaitement!! même que j'en suis au début du tome 2...
    et depuis un bail faut que je m'occupe de faire un strip sur le sujet... raaah...
    18
    Mercredi 14 Mars 2007 à 20:13
    Yeah sa tu ^^ hehe!
    Les vielles situations qui mettent mal a l'aise...abuser!
    C'est arriver a tous le monde! tchou bonne continuation sympas ton blog^^
    19
    Mercredi 14 Mars 2007 à 22:33
    J'aime beaucoup ton personnage, il me fait penser à Thorgal! ;o)
    20
    Jeudi 15 Mars 2007 à 10:32
    merci, c'est gentil, mais malheureusement, ma référence, inconsciente à la base, je m'en rend bien compte aujourd'hui, est beaucoup moins noble que ça... j'avais quinze ans quand je l'ai créé, et je ne connaissais pas Thorgal à l'époque.

    un jour je ferais mon coming out et je révélerais ma source d'inspiration... ^^
    21
    Jeudi 15 Mars 2007 à 11:46
    coucou!!
    merci encore pour ton conseil!
    ça a été util parceque cette fois je m'etais rendue compte que la main était trop petite... mais j'ai pas eu le courage de corriger!
    22
    Vendredi 16 Mars 2007 à 07:58
    franchement j'aurai rejoint les voisins,quand il y a n'a pour 2,il y a n'a pour 3.
    non mais......
    23
    Vendredi 16 Mars 2007 à 12:55

    si tu le dis...^^

    24
    Vendredi 23 Mars 2007 à 16:36
    Moi aussi j'entretiens un climat froid et distant avec mes voisins, à coup de gros son en réponse à leurs nuisances sonores :D Mais au moins j'ai la délicatesse de pas faire ça à des heures pas possible contrairement à eux.
    Moi j'aime pas les voisins :/
    25
    Vendredi 23 Mars 2007 à 16:48
    bien dit schtroumpf grognon!^^
    pour ma part depuis deux ans je suis dans un immeuble relativement calme, après avoir eu une famille Groseille (la vie est un long fleuve tranquille) en guise de voisinage... affreux.
    26
    Dimanche 25 Mars 2007 à 22:16
    Eh c'est classe joli travail!
    A bientôt!
    27
    Lundi 26 Mars 2007 à 14:12
    merci m'sieur!
    (juste au passage, quand tu as écrit l'adresse de ton blog, tu as du laisser la touche verrouille majuscule enclenché, du coup on peut pas y accéder ;) )
    28
    Handel
    Jeudi 18 Avril 2013 à 16:35
    Très amusant.
    Cela arrive assez souvent ce genre de chose.
    Me rappelle une nuit d'hôtel sous l'emprise de l'alcool de sapin ! *censure*
    29
    Mardi 8 Octobre 2013 à 20:52

    Oui, au camping, dans la tente d'à côté...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :