• (235) Aïnalogie

    seule

    Je regarde dans le miroir, et ce n'est pas mon visage que je vois.
    Je parle, et ce n'est pas ma voix que j'entends.
    Ce corps n'est pas le mien, bien que je puisse le mouvoir.

    Quand je m'endors chaque soir, j'espère réintégrer ma place, au chaud dans le subconscient de Silvère. Mais rien ne se passe. Je ne rêve même pas. C'est le comble. J'ai accès à la moindre fraction de seconde de vie enregistrée par son cerveau, mais je ne me souviens pas du moment de ma propre naissance, ni du chemin que j'ai emprunté pour arriver à l'état de veille...

    Au fond, qu'est-ce que je suis réellement? Est-ce que j'existe, indépendamment de Silvère, ou suis-je seulement le fruit de son imagination? Est-ce que je suis Silvère, qui se prend pour Aïna?

    Quelques coups sur la porte me sortent de ma douloureuse réflexion.
    C'est Adam. L'air contrarié, il me demande:

    -Est-ce que tu aurais vu passer quelqu'un hier, je veux dire, un étranger, pas un habitant de l'immeuble... On a trouvé un paquet inattendu devant la porte hier soir... Mais celui qui l'a déposé n'a laissé aucun mot...
    -Non, je n'ai vu passer personne, désolé, dis-je en haussant les épaules.

    Il passe une main dans ses cheveux en pétard.
    -Le paquet contenait une poupée, celle que Léah a perdu quand elle était petite... Depuis elle est plus la même... Elle arrête pas de pleurer, de ressasser la mort de son père... Je sais bien qu'elle est hypersensible mais là, je sais plus quoi faire...

    Je ne voulais pas faire de mal... Je voulais juste... Les réunir... Je croyais sincèrement la rendre heureuse. Je n'avais pas envisagé que les retrouvailles auraient cet effet. Je réalise que j'ai juste fait ça pour moi, pas pour elle.
    Mais qu'est-ce qui m'a pris??


    -Ça m'inquiète doublement, poursuit Adam, parce que j'aime pas trop l'idée qu'un inconnu vienne déposer des paquets devant chez nous, comme ça, sans explication... Est-ce qu'il va revenir? Et la prochaine fois, il va nous apporter quoi, hein?

    Je prends congé sur la promesse de le prévenir au cas où je vois quelqu'un de louche passer dans les couloirs. Adam s'en va poursuivre son enquête aux autres étages.



    Soudain, je repense à l'autre Aïna. Et la poupée qu'elle a offerte à Silvère. Nous avons agit de la même façon. Elle voulait raviver ses souvenirs, en vain . Mais j'ai réussi (bien malgré moi) là où elle a échoué (à cause de moi). J'ai ravivé ceux de Léah. Pour l'instant, elle ne semble pas se souvenir clairement de Silvère enfant, mais si cela devait arriver....










    suivant.jpg

    « (234) Compagnon de misère(236) Submergé(e) »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 24 Février 2012 à 18:32
    Ah, oui, la poupée dans la cave !

    Hé hé ! Depuis le temps qu 'on attend de la revoir, celle-là !
    2
    Vendredi 24 Février 2012 à 22:21

    en fait elle va sortir toute seule de sa boîte et tuer tout le monde...

    3
    Samedi 25 Février 2012 à 10:56
    C'est vraiment trop bien. Je décroche pas ^^
    Bravo franchement
    4
    Samedi 25 Février 2012 à 13:19

    merci d'avoir attendu!! XD

    va falloir quand-même que j'explique pourquoi j'ai tant de retard...

    5
    Dimanche 26 Février 2012 à 12:07
    "va falloir quand-même que j'explique pourquoi j'ai tant de retard..." Je ne pense pas que tu "doives" le faire. Tu as une vie, et IRL avant tout, hein ^^

    "les réunir"... Réunir la poupée et Leah, ou bien Silvère et Leah ?

    C'est intéressant comme on peut faire la différence entre les deux Aïna rien que par leur regard :)

    (microdétail : c'est "je répondrai", au futur, et non "je répondrais", non ?)
    6
    Dimanche 26 Février 2012 à 12:21

    merci pour la correction orthographique. j'ai toujours tendance à ajouter des "s" là où il n'en faut pas et les oublier là où ils sont nécessaires.

    "les réunir", il suffit de relire la fin du chapitre où léah retrouve sa poupée.

    7
    Dimanche 4 Mars 2012 à 23:02

    à chacun son rythme!^^
    de toutes façons je ne poste pas de chapitres tous les jours... ma santé étant ce qu'elle est en ce moment, j'ai pas trop le courage de dessiner! et pourtant, le prochain chapitres est écrit, faudrait juste que je trouve le courage de le mettre en image...

    8
    Vendredi 9 Mars 2012 à 10:09
    Très bon...sinon pour se remonter e moral y'a toujours le coup du sac en papier empli de matière fécale que l'on dépose devant la porte du voisin avant d'y mettre le feu mais si on est un peu altruiste faut reconnaître que ça amusera surtout Aïna et pas vraiment les voisins
    9
    Vendredi 9 Mars 2012 à 14:20

    ya de nouvelles variantes aujourd'hui. les flaques de pisse congelées, tu peux aussi le faire avec du vomi je crois... par contre évidemment l'effet est un peu plus long à se manifester, et il faut choisir judicieusement l'endroit où tu déposes tes trucs. mais dans la boîte aux lettres, ça doit pouvoir rentrer...

    10
    KamikazeYoda
    Jeudi 18 Avril 2013 à 16:16
    J'adore ton histoire Riff, mais je ne viens ici qu'une fois tous les 36 du mois... Comme ça je peux lire plusieurs chapitres d'un coup !!!
    Trop frustrant de vérifier chaque jour si un nouveau chapitre est disponible ;)
    Vivement ma prochaine visite :D
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :