• Mâle au cœur

    Et voilà l'épisode yaoi^^
    (mais à la sauce Riff, quand-même)


    Quel est ce craquement sourd que j'entends dans ma poitrine?....
    Que celui qui n'a jamais été repoussé par un être aimé me jette la première pierre...

    suivant.jpg

    « Last but not least...(254) Rage-quit suicide »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 8 Novembre 2013 à 00:32
    Ça valait vraiment le coup d'attendre (et de se coucher un peu plus tard) ! Bravo.
    2
    Vendredi 8 Novembre 2013 à 00:45
    houlà les messages se dédoublent!
    3
    Vendredi 8 Novembre 2013 à 08:50
    C'était l'effet du whisky !
    4
    Vendredi 8 Novembre 2013 à 08:52
    C'était l'effet du whisky !
    5
    hermine1234
    Vendredi 8 Novembre 2013 à 09:44
    HAHAHAHA !
    Extra ! Et cette sensibilité (enfin !) dévoilée, ça va encore faire grimper la cote de popularité de l'homme le plus sexy de la terre...
    6
    Vendredi 8 Novembre 2013 à 09:50
    sapristoche, tu ris!! moi qui pensais faire pleurer dans les chaumières... :D
    7
    Vendredi 8 Novembre 2013 à 17:04
    Je veux bien faire un câlin à Marvin pour le consoler. Il est si mignon *_*
    8
    Vendredi 8 Novembre 2013 à 18:06
    huhu ^^
    tu parles de Marvin à 17 ans? un peu plus fluet, un peu plus chevelu, un peu plus fleur bleue?
    9
    Vendredi 8 Novembre 2013 à 23:28
    J'aime bien aussi la version tatouée qui saute sur tout ce qui bouge, hein ! (surtout quand il est moitié à poil xD)
    Ici, c'est un câlin en toute innocence, parce que la scène est trop triste T___T (comme quoi, il y a un petit coeur qui bat sous mon air de fille sadique xD)
    10
    Vendredi 8 Novembre 2013 à 23:32
    un petit coeur de charbon qui ne demande qu'à s'embraser?... XD
    11
    Samedi 9 Novembre 2013 à 14:09
    Excellent Riff, fine perception des deux personnages. Impressionné je suis, fallait oser !

    Trop marrant Tartangirl l'effet whisky :)
    12
    Samedi 9 Novembre 2013 à 21:29
    Awww c'est triste... (Et c'est pas sympa de la part de Sylvère d'avoir sorti des horreurs pareilles ! Est-ce qu'il pense toujours ça ? Ah, le foutu cliché du mec qui, parce qu'il est gay, va forcément vouloir se taper tous les gars qu'il croise... *soupir*)
    13
    Samedi 9 Novembre 2013 à 21:58
    faut remettre les choses dans le contexte des années 90. le sida c'était la faute des pédés, les seuls qu'on voyait à la télé étaient des caricatures d'homos joués par des hétéros, pour les hétéros, et traiter quelqu'un de pédé c'était une insulte forte au collège/lycée. j'ai connu personne de mon âge se vanter d'être homo ou bi à cette époque. en vingt ans la situation a considérablement changé et les mentalités aussi, même si c'est encore loin d'être parfait.
    et OUI, Silvère a été cruel, mais c'est pas comme si tu découvrais seulement aujourd'hui qu'il est capable de l'être, n'est-ce pas? :D
    14
    Dimanche 10 Novembre 2013 à 10:31
    Silvère est cruel – oui et non. Il dit quand –même au début que Marvin est son meilleur ami sur lequel il pourra toujours compter. Sa réaction par la suite est compréhensible, il ne faut pas oublier qu’il est complètement ivre, même s’il reste lucide car dans son état il aurait bien pu se laisser faire ce qui aurait compliqué les choses encore plus. Le cas de Marvin est vraiment triste, il est coincé car il sait que Silvère ne l’aimera jamais et en plus il se dit qu’il risque de le perdre en tant qu’ami s’il entre dans une relation stable avec un partenaire masculin. Mais je reste confiante qu’il y aura un dénouement heureux à la fin !
    Bravo pour le titre !
    15
    Lundi 11 Novembre 2013 à 23:40

    Alors là ! Bravo ! Du grand Riff... du grand "blog BD " tout court, d'ailleurs. Un post sensible, sans en faire trop, magistralement mis en oeuvre. Ca fait un peu beaucoup mais oui, c'est un des meilleurs machins tous médias confondu que j'ai lu cette année...

    16
    Lundi 11 Novembre 2013 à 23:51
    wouah, arrête je vais rougir... :X
    17
    Vertron
    Lundi 11 Novembre 2013 à 23:59

    AAAAAH ! JAMAIS d'aspirine à jeun en cas de gueule de bois ! ... rhoo... ça manque d'expérience tout ça !...

    ( sinon, oui, très bel épisode, vivant, prenant, et tout et tout . Compliments  ! )

    18
    Mardi 12 Novembre 2013 à 00:01

    Wow... beau et dur à la fois... (non c'est pas un double sens !!!)

    Mreow, tu t'en es vraiment très bien sorti avec cet épisode, chapeau bas.

    19
    Mardi 12 Novembre 2013 à 00:02
    merci Vertron, et pour le manque d'expérience c'est normal, il n'ont même pas encore l'âge légal de picoler :D

    merci Helly, alors finalement tu vois le yaoi ce que j'en fais, il en reste pas grand-chose XD
    20
    Mardi 12 Novembre 2013 à 23:23
    666.
    Très touchant ce post. Hyper émouvant. Fort. Intense. Beau.
    On découvre "le" Marvin qui se cachait depuis bien longtemps sous une autre personnalité de façade. Pour donner le change, brouiller les pistes. Pour oublier. Son amour impossible.
    Les 2 personnalités (Silvère et Marvin) et leurs réactions sont recherchées, intelligentes, pertinentes et percutantes. Chapeau bas.
    21
    Mercredi 13 Novembre 2013 à 06:59
    Riff > Je comprends le contexte : la réaction de Silvère (pardon pardon pardon j'avais mis un y, la honte) est de son époque. Mais ma parenthèse soupirait sur le fait qu'encore aujourd'hui le cliché du gay qui serait un "danger" pour tous (cachez vos fils !) existe - et cela n'était pas un reproche envers toi (bien entendu :) ), juste un triste constat. J'avais vu il y a quelques temps dans un article une photo de l'acteur Peter Dinklage faisant du hoola-hoop dans un bar gay, et les commentaires de l'article étaient en gros "Oh, j'espère que Tyrion a son garde du corps avec lui, il est en danger !". Oualà, fin de la parenthèse ;)

    (et pis je crois que j'avais oublié que Silvère pouvait être cruel, il devient choupi en ce moment)(oscours, j'ai dit choupi)

    (et c'est vraiment un épisode émouvant, la bouille de Marvin-17-ans est toute chouette)
    22
    Mercredi 13 Novembre 2013 à 11:45
    pourtant Silvère cruel ça remonte seulement à quelques chapitres quand il vexe Jennyfer à propos de son aventure avec Marvin :)

    (d'ailleurs je me demande si les lecteurs perçoivent bien que tous ces événements se déroulent dans un laps de temps très court, hormis le présent flashback évidemment)
    23
    AkaiKen
    Mercredi 13 Novembre 2013 à 13:16

    Ah mais ouais, mince, j'avais oublié cette histoire ! Un jour je me relirai les archives en entier en une seule fois.

    24
    Mercredi 13 Novembre 2013 à 13:41
    lol, le jour où tu fais ça prépare-toi un litre de café, des boissons énergisantes, des paquets de mouchoirs et des provisions à grignotter XD
    25
    Jeudi 14 Novembre 2013 à 11:01
    Ben oui, t’as un nouveau fan, Riff. Je découvre que les aventures de Marvin ont des antécédents, il ose depuis un moment déjà ! :) Je maintiens quand même le « impressionné…fallait oser » car prise indépendamment, cette page évoque LE sujet tabou des hommes qui se veulent mâles, virils et 100% héréros, bien sûr ; et comme dessiné en bas de page, tout cela s’exprime chez le psy… J’ajoute à mon commentaire précédent : scénario intelligent car il participe à une libération de la parole des mâles.
    26
    Jeudi 14 Novembre 2013 à 13:08
    merci Eric! j'imagine que tu as du faire le tour des "marvinades"? :D
    27
    Vendredi 15 Novembre 2013 à 21:11
    voilà un flash-back très émouvant et très sensible... pauvre Marvin, cela doit être torturant de cotoyer pendant tant d'années une personne dont est éperdument amoureux tout en devant taire cet amour...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :