• (275) Réactions enchaînées

    Derrière la porte, j'entends Léah pleurer à chaudes larmes. Je dépose son courrier sur le paillasson.
    Peut-être qu'on pourra discuter quand elle sera calmée...
    Quelques heures plus tard, quelqu'un tambourine chez moi.
    Mais ce n'est pas Léah.

    Adam me fait face, le visage crispé de colère. Dans ses mains, un pied de biche.
    -Tu devines p-pourquoi j'suis là?
    Il bégaie de fureur. Je le sens prêt à me tabasser.

    J'ai intérêt à peser mes mots.
    -J'ai pas voulu lui faire peur! Et jamais je voudrais lui faire de mal... C'est arrivé malgré moi...
    -J'm'en b-bats les couilles de tes problèmes psy, coupe-t-il sèchement. Tu t'approches plus de Léah, ou j'te pète l-les genoux.

    Ça sert à rien de discuter maintenant. Malgré les centaines de questions qui se bousculent dans ma tête, je capitule.
    -D'accord. Dis-lui que je suis désolé pour tout à l'heure.
    -Je lui dirais rien du tout, et estime-toi heureux qu'elle veuille pas déposer plainte pour l'instant.

    Il repose finalement son pied de biche sur l'épaule, et ajoute :
    -Tiens, une autre bonne nouvelle pour toi : on déménage. En attendant, tu nous fous la paix.
    -Hé là, il se passe quoi??
    Jen nous observe , médusée, depuis l'extrémité du couloir.
    -Rien, rétorque Adam en tournant les talons. Tant que ton mec reste à sa place.
    Il s'en retourne chez lui en faisant rouler le pied de biche dans la paume de ses mains.
    Jen me rejoint au pas de course.
    -Tu m'expliques?

    Je lui explique. Déclenchant ainsi la troisième crise de la soirée.



    Moue consternée de Jen.
    -Tu te rends pas compte à quel point tes histoires sont indigestes. Déjà moi j'ai du mal, alors cette pauvre fille nunuche... Et enceinte!
    -J'ai rien prémédité!! C'est ELLE qui a commencé à me parler de sa poupée, et moi d'un coup d'un seul, je me suis souvenu lui avoir rendu... Qu'est-ce qui lui a pris à elle, de péter une crise de nerf ??
    -Elle est ENCEINTE, c'est une bombe d'hormones sur pattes, tu comprends, ça?
    -Ouais, pigé, la grossesse c'est l'immunité diplomatique... N'empêche que j'ai fait une sacrée découverte. 'faut que tu m'arrange le coup.
    -Pardon?
    -Elle voudra sans doute plus me parler, et Adam menace de me péter les genoux. Avec toi, ça passera peut-être..

    Moue de refus catégorique de Jen.
    -Silvère, ne compte pas sur moi pour harceler une femme enceinte.
    -Je t'en prie, j'ai BESOIN de savoir, de comprendre ce qui s'est passé entre elle et moi!! Si Aïna ne bloquait pas mes souvenirs, j'en serais pas là!

    Moue dubitative de Jen.
    -Elle a bon dos, Aïna... C'est aussi elle, qui a empêché Léah de se souvenir de toi, peut-être?
    -C'est ça, moque-toi en plus...
    -Que Léah ne t'aie pas reconnu après tant d'années, c'est une chose, insiste Jen. Mais peut-être aussi qu'elle a pas plus envie qu'Aïna de ressasser de vieux souvenirs.
    -T'es en train d'insinuer quoi là??

    Moue pincée de Jen.
    Le téléphone sonne. À l'autre bout du fil, le neurochirurgien qui m'a annoncé que j'avais un truc non identifié dans le crâne. Il me fixe rendez-vous pour le lendemain matin. Après un mois et demi d'attente, il était grand temps.

    suivant.jpg

    « (274) Mémoire flashPendant ce temps-là... »

  • Commentaires

    1
    Marvin forever
    Mardi 16 Décembre 2014 à 17:53

    Mouahaha, je connais quelqu'un qui doit avoir quelques bon souvenirs avec les femmes enceintes dis donc :D

    Merci pour la BD !

    2
    Mardi 16 Décembre 2014 à 20:26

    effectivement, nous avons expérimenté ça pendant neuf mois... :'D

    3
    Jeudi 18 Décembre 2014 à 21:40

    Plus ça va et plus Sylvère devient psychopathe refoulé xD

    :3

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :