• "Ventre affamé n'a pas d'oreille"



    Il n’y avait eu qu’un seul mort depuis le jour de la fondation de la « ville ».
    Mais l’un des survivants semblait prompt à rejoindre la Hordes, tant il peinait à rentrer, le soir venu.
    Au point que c’était devenu LA bonne blague du moment.
    Au coucher du soleil, il y avait toujours quelqu’un pour dire :

    "-Qui va chercher Alexis ce soir ? "
    ça en faisait ricaner quelques-uns, d’autres grinçaient des dents, d’autres encore s’en foutait totalement.

    N’empêche qu’il y avait toujours une bonne âme pour aller chercher le clampin égaré pour la énième fois à deux kilomètres de la ville. D’ici quelques semaines, ça ne fera sans doute plus rire personne. Et sans nulle doute également, Alexis finira dehors aux pied des remparts, ses cris d’horreur noyés par le vacarme des Hordes venues chercher pitance.

    Riff se reposait dans sa cabane de tôle et de carton, le chat ronronnant sur son estomac plat.
    Toujours pas de nourriture aujourd’hui pour les ouvriers. Seuls les expéditionnaires ont le droit de manger, pour aller plus loin, creuser plus longtemps dans le désert.

    Ile songe à nouveau à l’abri sur le plateau rocheux, au vieux fou qui habitait là. Ile se rappelle ce fameux soir… Il n’y avait plus rien à manger depuis trois jours, et le vieux fou devenait de plus en plus délirant, marmonnant et s’agitant vainement, jusqu’à ce que la folie prenne le dessus… Après, tout s’était passé très vite.

    Riff qui somnole devant le feu. Un choc sur la tête, le voile noir, les membres gourds, perte des sensations, du sens de l’orientation. Plus d’oxygène, une corde qui serre autour du cou. Le corps en hyschémie, les bras qui se crispent et râclent le sol, à la recherche de quelque chose à quoi se retenir. Les doigts qui rencontrent un objet dur. La main qui se referme dessus, et frappe à l’aveuglette. Cri sourd du vieil homme, qui lâche prise. L’oxygène qui s’engouffre à nouveau dans les poumons, le corps qui revient à la vie. Riff arrache le sac qu’ile a sur la tête, et fait face à son adversaire. Dans ses mains, l’objet qu’ile n’a pas lâché, en guise d’arme. C’est une pelle de chantier rouillée. Le vieux qui repart à l’assaut, Riff qui frappe de toutes ses forces avec l’extrémité du manche. Le vieux porte ses mains à sa bouche en sang. Un autre coup fait rouler sa tête trois mètres plus loin. Le corps agité de soubresaut, de gros bouillons de sang qui s’écoulent sur le sol.

    Riff s’allume une cigarette. Les volutes de fumées qui s’éparpillent dans la pénombre de sa cabane, comme des anges de miséricorde.
    Ile a toujours un peu plus faim qu’avant, depuis ce jour.

    Le vieux fou voulait le dévorer, mais c’est lui qui a finit sur le barbecue.



    (j'en profite pour préciser que je suis actuellement en vacances, je reviens le 9 septembre, vous tiendrez bien jusque là? t'façon vous n'avez pas le choix!)
    « Vivre ensemble, ou....Deadmoonwalk »

  • Commentaires

    1
    Lundi 31 Août 2009 à 23:16
    Tiens...Pour une fois j'ai moins envie de barbecue, moi...
    Bonnes vacances ;)
    2
    Mardi 1er Septembre 2009 à 10:24
    Et voilà, malgré toutes les campagnes qui disaient que le tabac est pas bon pour la santé monsieur continue à fumer au pays des morts vivants ! Quand à ce pauvre Alexis je m'identifie un peu, moi non plus j'ai pas le sens de l'orientation... c'est dans ce genre de situation qu'on apprécie la présence du groupe :)
    3
    Mardi 1er Septembre 2009 à 12:17
    hyschémie ---> ysckemia ?
    4
    Mardi 1er Septembre 2009 à 12:28
    héhé, je te laisse chercher la signification du mot hyschémie sur un dico médical... ;)
    5
    Mardi 1er Septembre 2009 à 12:29
    en même temps tu sais les chances de survie aux attaques de zombies sont encore plus minces que celles d'échapper à un cancer, alors...
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    Mardi 1er Septembre 2009 à 12:30
    roooh, moi qui avait préparé un bon petit cuissot d'Alexis... :(
    7
    Mardi 1er Septembre 2009 à 16:27
    Haaannnn Riff espèce de lacheuuurrrrrr!!!! Tu nous abandonne T___T
    8
    SAD
    Mardi 1er Septembre 2009 à 19:37
    waou, je viens d'apprendre un nouveau mot!!! je ne savais pas... tu s'rais pas devenus zombinibale quand même???
    9
    Mardi 1er Septembre 2009 à 21:00
    bah non, juste un peu anthropophage^^
    10
    Mercredi 2 Septembre 2009 à 13:21
    j'ai lu le bouquin ya des années... c'est une des histoires de survie les plus cruelles que je connaisse.
    11
    Lundi 7 Septembre 2009 à 10:58
    Pas mal ton blog !
    Bonne continuation !
    12
    Mardi 8 Septembre 2009 à 22:09
    merci, à toi aussi :)
    13
    la noune
    Jeudi 18 Avril 2013 à 16:25
    Perso, Pour l'antropophagie, je suis plutôt pour l' ambiance blanche et froide d'"Alive" (film qui démontre une fois n'est pas coutume que le ruggby urugayen mène à tout... Et que quand on a à la fois les foies et la foi, on fini par en bouffer)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :