• Rhanji notre dévoué manager, est arrivé ce matin avec deux grands cartons aux inscriptions tapageuses et étrangères. Le logo Minux Software figurait sur toutes les faces.

    -Messieurs, j'ai bataillé ferme au conseil d'administration pour obtenir ces deux merveilles, j'espère que vous ferez honneur à ma pugnacité!

    Jay, Rocco et moi examinons les cartons. Les exclamations fusent.
    -Raaaah, je le crois pas!! Le top du top des casques virtuels!! ça vaut une fortune!! dis-je.
    -Double écran LCD miniatures haute définition !! Son stéréo surround dans les oreilles !!  Système Dual Shock intégré! C'est Noël avant l'heure! renchérit Jay.
    -Aré Panda, gloire à notre bien-aimé manager, déclame Rocco en se prosternant à moitié.

    Nous sommes excités comme des gamins qui auraient trouvé un trésor de pirate. Un dispositif quasiment issu des recherches de la NASA... Pour une totale immersion en univers virtuel. Faut bien avouer que c'est du matos de rêve. On les déballe avec précaution comme s'il s'agissait du Saint Suaire, sur une table débarrassée d'un rever de manche... Petit moment de recueillement...
    Ensuite, on commence les essais! Panda s'excuse auprès de Rocco.

    -Tu comprend, ça a déjà été difficile d'en obtenir deux, et puis ce n'est pas compatible avec le port de lunettes...
    -Oh, t'en fais donc pas, j'ai déjà tout ce qu'il me faut,
    dit-il en désignant son installation multi-écran à six faces...

    On branche l'équipement, le casque directement sur une tour de pc, à la place de la prise pour l'écran. Les gants sont relié au pc sur port usb2. Panda et Rocco mettent des casque-micros et suivront notre progression en maître de jeu, tandis que Jay et moi nous connecterons en simples joueurs. Avant d'enfiler les casques, qui nous isoleront du monde extérieur, on répète les combinaisons de signes à utiliser pour faire telle ou telle action. Ça promet d'être intéressant à utiliser pour jouer un magicien, car les incantations doivent se faire en temps réel et dans une coordination précise... Encore faudrait-il déjà savoir seulement se déplacer! C'est une fois le casque branché sur la tête, qu'on se rend compte que c'est pas du tout cuit...
    J'entend Rocco et Panda qui rient de nous voir nous démener pour dompter les réflexes de nos avatars, qui se déplacent en un ballet absurde et désordonné; ou peut-être rient-ils en réalité de nous voir gesticuler dans le vide, assis sur nos fauteuils, tâtonnant comme des aveugles sans canne...

    Au bout de quelques minutes, nous maitrisons les déplacements. On commence à gambader à travers la campagne d'Ysckemia, et je dois reconnaître que les décors virtuels qui me réjouissaient l'oeil auparavant, cette fois, m'émerveillent carrément .Je me sens presque courir dans l'herbe, j'entend juste le bruit de mes pas et le cliqueti de mon armure. J'éprouve une sensation de liberté époustouflante, j'en oublie presque que je suis assis sur un fauteuil de bureau; je me baisse pour éviter une branche basse, c'est idiot, cette branche n'est pas réelle, mais dans l'instant présent pour moi, elle l'est autant que n'importe quelle branche d'arbre, en vrai bois.

    À mes côtés, Jay, jubile lui aussi. Il oublie pour de bon sa carcasse d'obèse... Son avatar elfique fait des bonds prodigieux, des roulades gracieuses, grimpe dans les arbres comme un chat...




    Rocco matérialise quelques monstres, et on passe en mode combat. Là encore, la liberté de mouvement est grande, le système Dual Shock vibre plus ou moins violemment derrière la nuque quand nous recevons des coups. C'est un peu désagréable, mais après tout c'est toujours plus doux qu'un vrai coup de hache dans le crâne.

    On reprend la ballade à travers champs. À un moment, je ne résiste pas au plaisir de scotcher devant un coucher de soleil, hypnotisé par la lumière dorée. Et c'est à ce moment que je remarque...

    -Rocco, ya des joueurs dans le secteur?
    -Non, ya personne dans cette zone 
    à part toi et Jay.
    -Tu as fait apparaître ton avatar DM? Ya des pnj?
    -Non, je suis en invisible, il n'y a pas de pnj ni de monstre par ici. Quelque chose cloche?
    -J'en sais rien... Je vois un perso se matérialiser, mais... Il disparaît quand j'essaie de me focaliser dessus...
    -Jay, c'est toi qui fait le con? Demande Panda en riant légèrement.
    -Non, j'suis à vingt mètres derrière. J'suis rapide, mais quand même, huhu!
    -Je viens de scanner la zone, il n'y a personne d'autres que nous, Silvère. C'est peut-être un disfonctionnement du casque. Un problème de rémanence des écrans, un bug d'affichage, un peu de lag, que sais-je...









    Rhanji sent le stress monter dans ma voix et intervient.
    -Tu devrais faire une pause Silvère, ça fait déjà une heure qu'on teste, tes yeux doivent être fatigués...
    -Là !! Je l'ai encore vu!!
    J'en aurais le coeur net. Je cours vers l'endroit où j'ai aperçu l'apparition. Rien. Je reviens sur mes pas.  










    Une sensation de malaise me gagne. Un son strident envahit mes oreilles. Je me tourne brusquement vers...



    Aaaaah!!!

    Je bondis de mon fauteuil et j'arrache le casque de ma tête. Pendant quelques secondes, tout est flou autour de moi, je titube. Rhanji me retient par le bras. Je frotte mes yeux, et puis je vois enfin le bureau. Rocco me fixe d'un air médusé, tandis que dans la salle du cyber retentissent les cris des joueurs mécontents. Le système réseau vient de planter.

                
                           
      
    suivant.jpg


    31 commentaires
  • dormeur.jpg

    En ce moment, je fais des horaires de nuit. Je passe mes soirées exclusivement au cyber-café, pour animer de grandes batailles rangées contre l'invasion de barbares venus des royaumes insoumis de Terra Incognita.
    L'excitation chez les joueurs est grande, tous les habitués sont au rendez-vous chaque soir, avec leurs sandwichs et leur thermos de café. Avec la fin des cours pour les étudiants et les lycéens, les réservations de postes ne désemplissent pas. On est obligé de refuser du monde dès que tous les postes sont occupés. Quelques retardataires restent malgré tout, guettant le moindre signe de fatigue de leurs collègues pour piquer leur place. On a du installer un écran géant pour qu'ils puissent suivre les manoeuvres, les cris et encouragements fusent, on se croirait à la coupe du monde de foot.

    La guerre a été annoncée un mois à l'avance, et l'un des concepteurs du jeu a incarné l'Empereur Mythras Tauroctonos haranguant ses troupes. Les animateurs de corvée, dont moi, se sont vus attribuer chacun une troupe, que l'on mène à la bataille selon les indications délivrées par le staff national.

    Comme les points d'xp ne suffisent pas toujours à allécher des joueurs qui ont déjà atteint le niveau soixante, les maîtres de jeu ont à disposition des objets spéciaux, des titres honorifiques, et diverses promesses de maisons personnelles dans l'un des quatre royaumes sous la tutelle de l'empire Tauroctonos...

    Comme on peut quasiment pas bouger de nos postes, Rhanji passe pour son staff des commandes de plats préparés, et tâche de varier les plaisirs pour nous éviter la lassitude des pizzas-huttes. C'est vraiment dur, ces périodes d'animes intensives. On a à peine le temps d'aller aux toilettes, et j'ai encore moins le temps de fumer... Quand je sors du cyber, à l'aurore, j'ai les mains qui tremblent en tirant ma clope du paquet.

    Les animes ne me quittent pas, même quand je dors, je continue à rêver de batailles. J'émerge vers quatre heures de l'après-midi, j'ai à peine le temps de faire quelques courses avant la fermeture des magasins, quand j'ai le courage... Sinon, je reste à comater devant la télé, à mater un dvd, de préférence un truc de science-fiction avec des robots, quelque chose qui ne me rappelle pas l'heroic fantasy...
    J'ai plus de vie sociale, plus d'énergie pour faire l'amour, mais bon, c'est pas grave, Yuriko est partie pour trois semaines en stage chez un grand couturier parisien. Je me complais donc dans mon état larvaire sans aucune mauvaise conscience.

    suivant.jpg


    31 commentaires
  • C'est pour la bonne cause qu'elle disait... Voici ma contribution à l'aventure "des pets pour la paix", proposée par N@ ... (ça me permet de faire aussi un petit hommage à peine voilée à deux autres glandeurs célèbres : Jay & Silent Bob)




















    28 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique