• Je suis toujours perplexe quand je relis des vieux commentaires vantant les supers dessins au début de mon histoire, alors que je les trouve si miséreux... Tous n'étaient pas affreusement mauvais, mais les techniques que j'utilisais n'étaient pas terribles et ruinaient le crayonné. Dans bien des cas, j'aurais du m'en tenir au crayonné, au lieu de vouloir lisser les contours sachant que sur papier le repentir n'existe pas. ouch

    Ce relooking était l'occasion pour moi de regrouper quelques images éparses, d'actualiser certains détails (le canapé-lit, la tenue d'Amour dans le flash-back) et aussi de rallonger la petite scène entre Silvère et Jay.
    Les chamailleries entre ces deux-là, c'est une idée qui est venue bien plus tard, au fur et à mesure. Et comme pour Amour, parfois je regrette de ne pas avoir donné davantage d'épaisseur (sans mauvais jeu de mot) à ce sympathique garçon en mal d'affection.

    NOUVELLE VERSION

    ANCIENNE VERSION



    2 commentaires
  • Bouh, ça faisait longtemps qu'il me sortait par les yeux celui-là.
    Le ton était encore mal calibré (je débutais), ça manquait d'images... Le coup de la burka, c'était par manque d'idée, et ça n'a jamais vraiment été drôle (en tout cas mettre les femmes sous cloche sous prétexte de religion, ça ne me donne pas envie de rire).

    Refait de A à Z, sur l'ordi portable (youpi j'ai retrouvé les drivers de la tablette graphique!) avec en bonus une pointe d'anxiété pour rappeler l'événement qui vient d'arriver (à ce moment de l'histoire), je ne regrette rien.

    NOUVELLE VERSION

    ANCIENNE VERSION


    4 commentaires
  • Lundi 15 février fut un "black day" comme j'en ai rarement connu.
    La guigne s'est abattue sur moi, avec une accumulation de trucs qui foirent, qui cassent... La voiture qui veut pas démarrer dans le petit matin frisquet, une pièce de mon tour à bois qui pète (rendant le tout inutilisable), un outils coincé impossible à desserrer, j'oublie un blinis dans le four (il n'a pas brûlé, mais j'aurais pu m'en servir pour jouer au hockey sur glace tellement il avait durci)... et en fin de journée, mon ordinateur qui me lâche.
    (ah, et aussi depuis deux jours, le câble de mon casque, déjà endommagé depuis un moment, est définitivement foutu.)

    Présentement il est en attente d'une nouvelle carte-mère (et en prime je vais devoir dire adieu à mon bon vieux windows XP! cry ). Dans l'immédiat, j'utilise donc notre vieux portable. Un pis-aller, d'autant que je n'ai pas accès pour l'instant aux données qui sont sur le disque dur de mon fixe. J'ai branché mon clavier et mon écran de fixe, ainsi que la tablette, mais pour cette dernière c'est un peu laborieux à utiliser...

    Histoire de ne pas rester sans rien faire, j'ai entamé le reboot d'un vieux chapitre qui en a bien besoin. Le chapitre 297 est écrit depuis déjà un bon moment, il reste à peaufiner et à dessiner, dans l'idéal quand j'aurai récupéré mon fixe, d'ici environ deux semaines.

    A part ça, je réfléchis toujours sur cette histoire de version papier d'Ysckemia... Pour moi, ce serait quand-même plus simple de proposer Ysckemia sur un CD (rhum?), ça me permet de conserver tout ce que j'ai fait en l'état, sans avoir à retravailler les planches BD pour qu'elles rentrent dans un format papier, quel qu'il soit. Que ce soit accompagné par un artbook, histoire de faire un joli écrin, pourquoi pas... Qui d'entre vous seraient intéressé par une version CD?
    En tout cas si ça se fait, ( et j'en ferais au moins un exemplaire pour moi), il y aura un peu de remaniement dans l'ordre de quelques chapitres, de la refonte et/ou de la suppression, parce que quelques-uns me semblent aujourd'hui plus ou moins dispensables (je pense en particulier à un chapitre très court où Silvère parle de Rhanji parti en vacances).

    Voilà pour les nouvelles neuves. A vous les studios.


    21 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique