• Au détour d'un tutoriel bricolage sur youtube je suis tombé sur des vidéos d'amateurs de poupées customisées, appelées aussi "OOAK dolls" (pour "one of a kind", "unique en son genre"). Ces amateurs ne se contentent pas de collectionner des poupées (Barbie, Disney, etc), ils les retravaillent, soit pour qu'elles correspondent davantage au personnage original, soit pour créer un tout nouveau personnage.

    Pour la majeure partie des créations dont j'ai regardé les tutos, il s'agissait de poupées "Monster High" et "Ever After High". Deux séries animées franchement pas à mon goût, mais dont les poupées sont très variées au niveau des visages et couleurs de peau et de cheveux. Avec un peu de pratique, leur potentiel ne dépend que des limites de votre imagination.
    Eeeeet.... Il se trouve que l'une d'entre elle a la peau blanche et les cheveux mauves. Celle-là (elle s'appelle Spectra Vondergeist) :



    La suite, vous vous en doutez... J'en ai acheté une d'occase pas chère, et... Bon, j'ai pas suivi à la lettre les tutos, le visage a pas tout à fait la bonne forme (joues pas assez rondes, bouche trop grande), mais ça suffira à satisfaire mon orgueil.

    Je peux vous dire que la pose de bigoudis, sur une si petite tête, c'était du sport.


    J'aime bien qu'elle ait les mains et les pieds transparents, ça reste dans le ton du personnage à l'existence fantômatique...



    Je ferai peut-être quelques retouches au visage... Un jour. De loin ça passe mieux...





    Prochaine étape éventuelle : lui faire une tenue d'@ïna.
    J'ai un tissus qui pourrait convenir pour la robe... Pour les chaussures, je réfléchis encore comment je pourrais m'y prendre.
    (et si j'ai l'occase je rachèterai une autre poupée pour lui faire un visage légèrement différent)

    Pour ceux d'entre vous qui aimerait bien avoir une petite Aïna pour décorer leur bureau, je rappelle qu'elle existe en version papertoy, il vous suffit de télécharger ces deux pdf  :
    aina1.pdf
    aina2.pdf

    Une imprimante, une paire de ciseau, un peu de colle et de patience... À vous de jouer!

    final.JPG


    2 commentaires
  • Mon fils aime le rose.
    Je ne l'ai jamais poussé à aimer cette couleur en particulier, et je ne lui ai jamais interdit non plus de l'apprécier ni d'en porter.
    Il n'a qu'un seul vêtement de cette couleur, enfin presque, un gilet un peu rose saumon.
    Et des lunettes. En fait, il a une paire bleue, et une paire rose, et c'est bien lui qui a choisi la seconde couleur.
    Ce matin, ne trouvant plus la paire bleue, je lui passe ses lunettes roses.
    Avec un peu d'inquiétude, il me dit qu'il espère que les autres ne vont pas se moquer de lui... "A cause de la couleur de tes lunettes? S'ils le font, c'est qu'ils sont bêtes, lui dis-je. Tu as le droit d'aimer le rose".

    Il y a quelques mois, son copain favori qu'on visitait lui a sorti "le rose, mais c'est pour les filles!!" je ne sais plus à propos de quoi. Ce à quoi je lui ai rétorqué "Et Barbapapa? Tu l'aimes bien, hein? Et il est de quelle couleur, Barbapapa?"
    Il n'a pas trouvé quoi répondre. Un peu plus tard, pendant le repas, ça n'avait pas tellement l'air de le déranger de boire dans un gobelet estampillé "Reine des neiges"...

    Ce matin, parents et enfants attendaient tranquillement que l'école ouvre. Mon fils et moi arrivons à la hauteur d'une petite fille de sa classe, réputée pour être la plus dégourdie, la plus intelligente. Elle tourne la tête vers nous et se met à pouffer de rire. Pressentant la raison, je l'interroge sur sa réaction. Quand je lui demande, elle me confirme que c'est la couleur des lunettes qui est en cause. Je lui réponds que les garçons ont le droit d'aimer le rose, et que les filles ont le droit d'aimer d'autres couleurs également. Elle portait une jupe rose, et une veste en jean's bleue. Le papa qui la tenait par la main n'a pas fait le moindre commentaire.

    Arrivé à l'entrée de la classe, la maîtresse s'étonne des "nouvelles" lunettes,  je lui explique que c'est la paire de secours, et lui raconte l'incident arrivé quelques minutes plus tôt. Elle se fiche de moi, à sa manière à la fois cinglante et et expéditive, me disant qu'elle n'a "jamais vu de toute sa carrière un enfant de maternelle se moquer d'un autre"... Connasse. (ça fait deux ans qu'on se la fade, et je ne l'aime toujours pas)

    Putain de bordel de merde. Mon fils n'a que quatre ans, et le voilà confronté à la connerie des adultes à travers un choix de couleur. Et ce qui me désole aussi, c'est de voir que des petites filles ont déjà intégré cette ségrégation comme étant une chose "naturelle".
    Rose pour les filles, bleu pour les garçons. C'est comme ça, et pas autrement.



    Merci la Manif pour tous, merci le gender marketing. Grâce à vous, des générations d'enfants vont continuer à se conformer à vos exigences, et à conspuer des minorités qui oseront afficher leurs différences : http://assigneegarcon.tumblr.com/

    Ce ne serait pas si grave si c'était la première fois. Mais j'ai déjà entendu des choses vraiment connes sur mon petit garçon. "Quelle mignonne petite fille! Oh, c'est un garçon?? Bah c'est dommage que ce soit pas une fille!" : une vieille dame lors d'une brocante. Mon père qui, sûr de faire rire avec une bonne vieille expression, traite mon fils de "blond effeminé". Chez mon père, cette expression signifie "pédale", "pédé", "tantouze". (il ne l'a dit qu'une seule fois, ayant bien compris que je ne tolérerai pas une deuxième)
    A quatre ans, mon petit garçon sensible, avec ses boucles blondes, ses cils longs comme des balayettes et son visage délicat, devrait, pour rentrer dans la norme, paraître VIRIL. Quant aux filles j'imagine qu'il leur faudra apprendre très vite à "souffrir pour être belle".

    On est en quelle années déjà? Ah oui, 2016...

    Et encore, je devrais pas me plaindre, pour les garçons, tout est moins cher : http://womantax.tumblr.com/
    Mon fils aime le rose, et lui et moi, on emmerde les gros conservateurs.


    21 commentaires
  • Je viens d'achever un petit travail qui m'a quand-même pris pas mal de temps (enfin, c'est surtout que j'ai fait une pause de deux mois depuis que j'ai commencé).

    Vous aurez peut-être déjà remarqué, au sommet du module "catégories", un lien nommé "Liste complète des chapitres".
    Cette fois, ça y est, elle est complète. Enfin, à jour.

    Vous pourrez donc utiliser cette page pour vous rendre d'un article à l'autre comme bon vous semble, sans avoir à trier page après page.

    Pour une meilleure lisibilité, j'ai regroupé les articles par paquets de dix, ou presque, vu que les marvinades ne sont pas des chapitres, mais qu'elles font partie intégrante de l'histoire (oui, je sais, c'est contradictoire), je les ai inséré dans la liste.

    C'était l'occasion pour moi de passer en revue les titres que j'ai donné à mes chapitres, certains manquants d'inspiration, d'autres sont peut-être assez hermétiques... J'ai jonglé avec des jeux de mots déplorables, des titres et paroles de chansons, et aussi des termes d'informatique ("if, then, else", sont des termes de programmation par exemple)... Repère qui pourra... Il y a aussi Quelques titres qui m'ont été inspiré par d'autres personnes, genre le mot "mandole" qui apparemment veut dire "bagarre" mais je ne sais pas dans quelle région.

    Une dernière chose : à tous ceux qui ont eu la gentillesse de désactiver AdBlock pour me faire des sous via la pub, vous pouvez laisser tomber. Eklablog a de nouveau changé de patron, et depuis l'annonce de la mise en place de la pub obligatoire, aucun blogueur n'a touché le moindre centime. Donc j'ai supprimé mes coordonnées bancaire du site, en attendant plus amples infos (qui tardent beaucoup à venir, il faut bien le dire).

    Voili, à bientôt.


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique