• Ouais, huit ans. Quand j'ai réalisé l'autre jour, ça m'a fait bizarre. Alors j'ai relu toutes les notes anniversaires que j'avais écrites. J'ai sauté quelques annifs, un an sur deux, voir sur trois, j'y pense et puis j'oublie. J'ai doucement rigolé en lisant dans une de ces notes que j'escomptais finir l'histoire en 2009... Je crois que j'aurais un peu de retard sur le planning initial... Désormais, je ne diraiplus "je finis l'année prochaine". L'histoire se finira quand elle se finira.

    J'ai commencé à grand-peine à retoucher certains chapitres en 2013, mais je n'ai toujours pas refait à neuf ceux que je voulais. Peut-être finalement que ça n'arrivera jamais, ou alors seulement quand j'aurais achevé mon récit. si vous êtes encore de passage d'ici 2-3 ans (rajoutez encore un peu de marge) , vous pourrez vérifier si je suis passé au travail ou pas.

    Je regrette de n'avoir pas assez inclus de chapitres avec Amour. Ile jalonne l'histoire depuis le début, mais je ne suis jamais parvenu à l'inclure dans le quotidien des personnages principaux. Peut-être bien que son destin était de n'apparaître qu'en pointillé (mais jamais gratuitement), mais j'ai soudain plein de chose à dire sur ellui, ce qui ralentit la cadence de l'histoire principale. J'espère que ça ne vous ennuie pas.

    Et maintenant, pour fêter indignement cet anniversaire de blog, j'ai décidé de sortir les archives et de vous poster les trucs les plus anciens que j'ai pu trouver. Et ce faisant, j'ai réalisé que je m'étais trompé sur l'année de naissance officielle de Silvère et Aïna : 1991 et pas 1992. Car  je les ai réellement créé en classe de Troisième et mon agenda de Seconde couvre l'année scolaire 91-92. Un détail dont tout le monde se fout, mais j'ai rétabli la vérité pour moi-même.

    Allez, c'est parti pour un petit tour au tréfond des archives de la honte! : D

    Annif blog #8 (quoi? déjà huit ans??!)


    On commence avec Aïna en gris, puisque je n'ai pas retrouvé le plus ancien dessin d'elle en couleur :

    Voilà donc sa coiffure d'origine. La frange sur le devant est déjà en place. Derrière, Les mèches de cheveux étaient lacées selon la couleur, violet ou jaune-orange.

    Et puis très vite, j'ai trouvé ça pénible à dessiner (et potentiellement à mettre en couleur). Alors j'ai supprimé le laçage et les mèches jaune-orange. Les cheveux sont devenus simplement bouclés derrière.

    La pauvre, elle était maquillée comme un scooter volé... La peau ultra blanche est d'origine, et autour des yeux yavait de mystérieux entrelacs noirs que je perdais un temps fou à dessiner. Au bout d'un moment ça aussi ça a fini par me gonfler. Le travail d'épuration de son look ne se terminera que vers 99 pour atteindre la forme que vous connaissez depuis le lancement d'Ysckemia.
    Vous pouvez trouver quelques étapes intermédiaires de son développement dans l'illustration du chapitre 4 d'Ysckemia.






    Annif blog #8 (quoi? déjà huit ans??!)


    Passons à Silvère, qui déjà à l'époque se prenait beaucoup la tête...

    Annif blog #8 (quoi? déjà huit ans??!)       (enfin bon, Aïna c'était pas mieux...)




    Annif blog #8 (quoi? déjà huit ans??!)

    Annif blog #8 (quoi? déjà huit ans??!)






    Dans mon projet initial il ne passait nullement entre les mains d'un scientifique fou, là c'était juste un dessin comme ça, pour rire... Comme quoi, l'idée a fait son chemin... (Vous noterez au passage l'invraisemblable coupe de cheveux, c'était la fin de la grande époque du hard-rock, le début du grunge, la transition était en cours...)

     

     


















    Deux années plus tard, voici l'évolution.
    Silvère est quasi comme aujourd'hui, la barbe de trois jours en plus et les cheveux un poil plus clairs.
    (mais ça aussi j'en ai eu marre de dessiner)
    Aïna en revanche, ya encore du boulot... (mais qu'est-ce qui m'a pris de lui faire une frange blonde, quelle horreur!
    Remarquez, c'est ce petit reste de blondeur qui aura donné vie à Léah...)

    Annif blog #8 (quoi? déjà huit ans??!)

    Là on y est presque... Par contre niveau proportion... Hem.
    Hé oui, à cette époque, pas de tablette graphique pour réparer les dégâts! je travaillais essentiellement à la plume et à l'aquarelle...

    Annif blog #8 (quoi? déjà huit ans??!)

    Voilà, j'espère que ça vous aura fait marrer!


    21 commentaires

  • J'ai laissé les chapitres de côté ces jours-ci, pour me consacrer à de l'illustration. Entre autre, une commande de bannière pour Tartangirl, modeuse modeste qui a pour passion le fameux tissus écossais qui couvrait les fesses de Mel Gibson dans "Braveheart". En matière de tartan elle en connaît un rayon, et elle fait la promotion d'artisans dont les créations mériteraient d'être mieux connus.
    J'ai décidé de lui emprunter le look ci-contre pour vêtir une demoiselle dans un prochain chapitre et je pense encore trouver mon bonheur pour d'autres personnages dans ses expérimentations vestimentaires. :)

    Visitez son blog ici : http://tartangirlswardrobe.eklablog.com/

    Je prépare à présent une série de portraits "chauds comme la braise"...
    Silvère, Aïna, Marvin, Jennyfer et Léah sont en cours de déshabillage, je me demande si je n'ajouterais pas également Rhanji et /ou Adam...
    Je peaufine les ambiances et les éclairages, et j'ai même un coach désigné volontaire pour me donner un avis éclairé sur les compositions.

    De temps en temps je poursuis mon dépoussiérage de chapitres, j'ajuste les typos, les dessins, selon le cas. Je me demande aussi si je ne vais pas déménager mes vidéos de dailymotion vers youtube, enfin ça c'est secondaire.



    Et pour finir, depuis que j'ai installé Analytics je constate qu'il y a deux principaux foyers de visites d'Ysckemia en France, à Rennes et Montpellier. Pour le reste du pays ça reste relativement homogène... Je ne sais pas trop comment interpréter ça, si vous avez une idée faites-moi signe.

    EDIT : quand j'ai vu son pseudo sur le forum ekla, j'ai plutôt imaginé quelque chose comme ça :

    Des nouvelles du front

    "Le jour, c'est une charmante serveuse en kilt dans un bar à whisky. La nuit, elle devient TARTANGIRL, redoutable justicière combattant les traffiquants de whisky frelaté et les producteurs de faux tartans... TARTANGIRL, farouche défenseuse des traditions écossaises..."


    16 commentaires
  • Je viens de jeter un oeil aux archives et je me dis qu'il est plus que temps de faire un peu de rafistolage... ne serait-ce que pour réunir en une seule planche des cases éparses, et rectifier les typos sur certaines.... Si ça en intéresse parmi vous mes petits lecteurs chéris (il est tard je divague : vague.) je signalerais les mises à jours dans la colonne de navigation.

    Sur ce, il est plus que temps que j'aille pieuter. 'Faisait trop chaud ça m'a réveillé :(

    EDIT : les chapitres 16, 43, 48, 59, 62, 64, 65, 75, 78 et 81 ont fait peau neuve! et comme les dernières planches que j'ai postées, j'ai adapté le format à 800pix de large (ben oui, depuis que j'ai largué mon écran cathodique j'ai les idées plus large ^^)


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique