• hordsckemia.png

     

     

    ... Il y a une bibliothécaire du désert, avec sa biblio-brouette, prête à distribuer son savoir à qui n'en veut. Malheureusement pour elle, pas grand-monde ne s'y intéresse, seuls les plans de chantiers sont digne de lecture en Outremonde...

    null

    Seul un pauvre immigré qui ne parle pas franssé comprit la difficile mission de cette dernière défenseuse du savoir... Bon, ok, c'était un peu intéressé mais c'est le geste qui compte, non?

    null


    2 commentaires
  • hordsckemia.png

     

    à propos de la frêle jeune femme en uniforme de bonne qui en pince pour le sosie d'Elvis, elle s'appelle Conchita. Elle est au service d'une espèce d'aristocrate qui la maltraite. Mais je crois que l'expérience de cette ville va la transformer à tout jamais... Il suffit d'un peu de coaching privé...

    Ce jour-là, à son retour en ville, le duc s'est abstenu du moindre commentaire désobligeant envers Conchita.


    2 commentaires
  • hordsckemia.png

     

    Zomlat a beau ne pas parler le franssé, il commence quand-même à se faire remarquer avec ses ptits mickeys...

    admirateurs

     

     

    Son carnet devient un peu le journal quotidien de la ville. On y trouve les offres d'emploi de la journée...

    experamassage

    On y apprend aussi les derniers potins sur les habitants. Notemment que les tenanciers du Bar des Perdants finissent les fonds de verre des clients (en plus de ce qu'ils picolent eux-même), ce qui les conduit à des lendemains de cuite difficiles...


    tibeshene


    Ou bien, comme dans "Voici", les petits rendez-vous galants dans l'atelier...

    null

    Il y en a qui n'y croient pas, qui prétendent que Zomlat invente des choses... Ce à quoi Zomlat ne répond rien, puisque de toutes façons il ne parle pas franssé.
    null


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique