• "Faites vos jeux, rien ne va plus!"




    Les architectes commencent à être à court d'idées pour renforcer les défenses de la ville. On a donc amélioré les défenses personnelles. Cela dit, c'est suffisant pour le moment. Grâce à la tondeuse-à-gazombie (appellation qu'on devait à Aioren), un homme seul peut venir à bout d'une douzaine de marchemorts. C'est en passe de devenir un sport plutôt qu'une corvée, quelques citoyens se poussent des coudes tous les matins pour l'emprunter, et "débroussailler" quelques hectares de désert.

    Malgré les sorties quotidiennes, (rendues plus sûres par la tondeuse-à-gazombie) le principal ennemi des habitants des Souterrains de l'Armageddon est l'ennui.
    L'ennui qui rend nerveux, qui fait faire des conneries, qui fait se disputer avec son voisin pour des queues de cerises, qui fait picoler jusqu'au coma éthyllique.

    Pour lutter contre cela, il y a le jeu. Les jeux. Toutes sortes de jeux, pour toutes sortes d'enjeux. Cartes dés, et pour ceux qui n'ont pas de matériel des jeux de réflexion, ou encore le traditionnel "pierre-feuille-ciseaux". Des loteries pour la moindre babiole de valeur, pour avoir le droit de passer un animal à la boucherie ou pour monter une super arme. Des paris chaque soir sur le retour hypothétique en ville d'Alexis, le "traîne-la-patte" local...

    Cette fièvre du jeu contaminait à peu près tout le monde, Riff se surprit ellui-même à tenter sa chance pour gagner un bout de grillage rouillé, à clouer sur sa fenêtre. Sa victoire aux dés provoqua quelques grincements de dents de la part de ses concurrent, mais ils reportèrent vite leur attention sur une nouvelle loterie.

    Autrex jeux, plus physique cette fois : la course de caddie. Wormageddon se plait à faire du tuning caddie. Il les emmène à l'atelier pour les réparer, leur met une petite couche de peinture, quand il trouve de quoi il pose même un spoiler "pour l'aérodynamisme et pour le staïle"... Quelques amateurs se sont laissé tenter pour piloter ces tas de ferrailles. Du coup, c'est reparti pour les paris débiles sur le gagnant...

    Pour ceux qui s'emmerdent en FA, il y a aussi la "log-battle", traduisez par "bataille de bûches". Lorsque le terrain à fouiller devient un cimetière de bout de bois, un mec en brandit un en criant "BATAILLE!!" et le lance sur un de ses voisins. Qui bien sûr riposte, en jetant à son tour une branche sur quelqu'un d'autre, etc...
    L'ennui avec ce jeu, c'est qu'il a démultiplié les besoins en bandage et mercurochrome.Il ya aussi eu un coma, deux fractures du crâne, et un mort.

    "C'est l'jeu ma pauv' Lucette"...

    « Droit de réponse #2Pin-up »

  • Commentaires

    1
    SAD
    Dimanche 13 Septembre 2009 à 16:58
    encoooore l'australie!!!!
    c'est un chouette néon avec des nanas qui clignotent et tout...waou!!!
    2
    Dimanche 13 Septembre 2009 à 17:40
    :) Ouaïe oui ça les bûches c'est un peu comme les cactus, vaut mieux pas se les prendre n'importe où, certains se piquent de le savoir hum hum. L'enseigne est drôlement alléchante par contre, c'est quand l'armageddon ?
    3
    Mo-
    Dimanche 13 Septembre 2009 à 17:49
    Dis, tu m'prêtes ta tondeuse à gazombies ?
    4
    Lundi 14 Septembre 2009 à 02:01
    qué l'australie???
    5
    Lundi 14 Septembre 2009 à 02:01

    elle est à la banque, tu peux aller la chercher! ^^

    6
    Lundi 14 Septembre 2009 à 02:10
    il paraît que c'est prévu pour le 16.
    7
    SAD
    Lundi 14 Septembre 2009 à 08:23
    ben
    - encore l'australiiiiiiiie
    - c'est l'jeu ma pauvre lucette...
    8
    Lundi 14 Septembre 2009 à 11:14
    ça a l'air sympa les casinos vers chez toi... En plus y a pas Celine DION qui fait saigner les oreilles...De toute façon, elle a du rejoindre les rands des marchemorts depuis longtemps.
    9
    Lundi 14 Septembre 2009 à 13:01
    aaah oui, pardon!! ^^
    10
    Lundi 14 Septembre 2009 à 13:03
    probablement!! :D
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :