•  Ballade au bout du monde




    Le titre de l'article vous rappelle le nom d'une saga en BD? C'est normal. Dire que j'ai lu les premiers tomes alors que j'étais encore en primaire.. C'est ça, d'avoir des aînés déjà majeurs...

    Sans transition, voici les esquisses du voyage de Silvère à travers un pays inconnu vers une ville dont il n'est pas sûr qu'elle existe J'aurais pu d'abord vous montrer l'univers urbain dans lequel il évoluait avant de partir, mais j'hésite encore sur les images à  vous proposer.

    Les liens disséminés dans l'article vous renvoient à des chapitres d'Ysckemia où j'ai déjà utilisé des archives, ça vous permettra de vous faire une vue d'ensemble.



    Je copiais des images de livres ou de magazines, des cartes postales, et mes propres vacances m'inspiraient parfois. Je travaillais à l'aquarelle, à la craie de cire, au crayon de couleur, pastel... bref, tout ce que j'avais en réserve.

    Après avoir fait la majeure partie du trajet en train, le pélerinage se faisait à pied.






    Ballade au bout du monde



























    Au bout d'un moment, Marie le retrouvait (oui parce qu'ils se sont rencontrés à la gare avant le départ). Il la trouvait assise sous un arbre.

    Ballade au bout du monde
    Puis ils faisaient route ensemble.
    Tout en marchant, ils philosophaient en feuilletant le livre qui avait décidé Silvère à partir....

    Ballade au bout du monde


    Ballade au bout du monde

    Et puis d'un coup comme ça en pleine discussion, elle lui fausse compagnie. Et Silvère se retrouvait perdu.

    Et la suite dans deux jours. :)


    7 commentaires
  • Mais j'ai pas l'teeeeeeeeemmmps!! :'(

    J'ai pas le temps de poster en ce moment... Et ça ne me plaît pas de laisser le blog dans le coma...

    Tout ça, c'est sa faute à lui :



    Il nous occupe considérablement, la Moitié et moi... Depuis déjà neuf mois et demi.

    Alors en attendant qu'il retourne à la crèche (fermée en août), j'ai scanné des archives, que je vous proposerai durant le mois qui arrive.
    Tout ce que vous verrez -sauf spécifié- a été réalisé bien des années avant Ysckemia. J'ai déjà utilisé des dessins de cette époque pour illustrer quelques chapitres au début de ce blog, du moins ce qui était exploitable en fonction du scénario. Le reste s'en détachait trop pour être utilisé tel quel. Mais j'ai "recyclé" certains éléments, que vous devinerez facilement...

    Je vous préviens, c'est bourré d'erreurs de perspective et de proportions! Comment ça "comme d'habitude" ??

    Et on commence par ceci :
    Voilà la version initiale de l'appartement de Silvère (qui n'était pas encore le Silvère que vous connaissez).

    I'm alive! ALIVE!!

    Il n'y avait qu'une seule pièce, et le cagibi dans le fond contenait à la fois les toilettes, un lavabo et une cuisine. Oui c'est crado, ça se passait dans une époque plus ou moins futuriste... Mon grrrrrand projet de quand j'avais quinze ans!

    I'm alive! ALIVE!!

    I'm alive! ALIVE!!


    La scène suivante est issue de l'histoire que j'avais développé avec un collègue des Beaux-Arts.
    La rupture de Silvère (antérieure au début de l'histoire) était là aussi un point de départ à une quête mystico-initiatique... Sauf que dans cette version-là il partait à la recherche de son ex, au lieu de tourner la page.

    Dans Ysckemia, je n'ai jamais fait apparaître Lise. Mais je me suis toujours dit qu'elle pourrait très bien avoir cette tête-là.

    (vous remarquerez que Silvère a les cheveux court, mais ça c'était seulement pour ce projet à deux.)

    A bientôt pour de nouveaux morceaux d'archives!


    5 commentaires
  • 23HBD2013-afficheA4


    À moi le lapin d'or!  (en chocolat j'aurais préféré mais tant pis^^)

    J'étais dans les temps, et j'ai même fini avec une heure d'avance, et en me prenant moins la tête! le thème cette année était "La cohabitation (sous toutes ses formes)", et comme l'année dernière c'est mon quotidien qui m'a inspiré.^^

    Le lien pour voir le résultat : http://23hbd.com/?page=auteur&id=418&annee=2013

    Le partage d'écran était une bonne expérience, même si j'ai mal choisi le programme pour le faire. J'ignorais qu'il fallait télécharger beam pour accéder au tchat! ça me servira de leçon pour l'année prochaine... Merci aux quelques personnes qui sont passées me voir, c'était sympa d'avoir du soutien en direct live! (même si certains n'ont pas dit un mot, la faute à beam.. mais vous étiez là c'est tout ce qui compte^^)

    Merci surtout à Ninou, coach dans l'âme, pour ses corrections de texte et ses idées brillantes en cas de panne d'inspiration! :D


    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique