• (103) Remember us

    Lorsque j'ai ôté le casque, après quelques clignements de paupières, j'ai vu à l'entrée du bureau une dizaine de têtes qui me fixaient d'un air médusé. Parmi les joueurs, Jay, tout aussi stupéfait. Les joueurs ont filé ventre à terre vers leur poste, en silence.

    -Est-ce que ça va? a demandé Jay. Tout le monde au cyber a observé des contractions des décors, un peu partout. C'est le hacker qui a fait ça?

    J'ai soupiré.
    -J'en sais rien. ça émanait de "lui", mais j'ai pas l'impression qu'il maîtrisait la situation. Je crois qu'il a eu un BSOD.


    Jay pouffe de rire.
    -Mouarf! Tu déconnes?? Mais c'est quoi le rapport entre se taper un écran bleu et des bugs dans le jeu?

    -N'oublie pas qu'il a la main mise sur le système profond du jeu. On ne sait pas quelles répercussions ça peut avoir. Enfin si, on en a un aperçu maintenant.

    -C'est pas très rassurant... Et qu'est-ce qu'elle te voulait, cette Aïna?
    -J'en sais rien. Pour une fois que j'étais prêt à l'écouter, elle a pas eu le temps de m'expliquer.


    Aïna n'est pas revenue, alors on a repris le boulot normalement, ou presque. Quand j'ai quitté mon post, le soir, les joueurs dans la salle me regardaient à la dérobée, en murmurant entre eux.

    De retour chez moi, j'ai commencé à cogiter, à analyser les événements.

    Ses gestes d'abord. D'habitude à chaque apparition, elle restait les bras ballants, le long du corps, comme n'importe quel avatar au repos. Cette fois-ci, elle avait tourné la tête, puis elle avait pris son visage entre ses mains. Ce pourrait être des "emotes", des gestes programmés qu'on déclenche par combinaison de touches, comme le lancé d'un sort, ou l'utilisation d'une arme...

    Non, ce n'était pas que cela. Tout comme je ne pouvais pas m'empêcher de gesticuler en m'énervant contre elle, mon avatar (misère, elle a fait un avatar à mon image) reproduisant les gestes que je faisais avec les gants virtuels, les gestes d'Aïna semblaient "naturels". Le hacker, derrière l'avatar, portait sans doute le même équipement que moi. Quelque chose l'avait distrait. Quelque chose qui s'est passé à l'endroit où il se trouvait. Quand Aïna a porté ses mains à son visage, il a du avoir un problème. Peut-être son casque a-t-il eu un disfonctionnement... Ou alors, il l'a enlevé, ce qui expliquerait pourquoi l'avatar a perdu la tête.

    Quant à ses derniers mots...
    "Who are you?"
    Qui je suis? Après tout ce temps, elle perdrait la mémoire, comme ça en quelques secondes?? Et pourquoi elle me parlerait en anglais d'un seul coup?
    Le hacker a du s'en aller précipitemment, et quelqu'un d'autre a repris le casque. Oui, ça c'est cohérent! Il a du être surpris, se sauver, et avant que la connection ne coupe, ce "quelqu'un d'autre" a eu le temps de me parler!!

    Mais qui était-ce? Visiblement quelqu'un qui ignore aussi qui je suis. C'est peut-être mieux ainsi...


    Cette nuit-là, comme en échos avec ma rencontre de la journée, j'ai à nouveau rêvé d'Aïna.

    J'étais dans une salle vaste et plongée dans l'obscurité. Il y avait de la lumière, mais je ne voyait pas les sources d'éclairage.
    Sur le sol, sous l'éclairage, il y avait une curieuse installation; comme une grande maquette, représentant une île couverte de végétation, et autour le sol était peint en bleu.

    À quatre mètres au dessus de « l'île », il y avait des chaînes qui pendaient depuis un plafond perdu dans les ténèbres. Accrochée aux chaînes, il y avait...



    En fait, je crois que la source de lumière, c'était Aïna elle-même, bienque je ne voyais aucun rayonnement émaner de son corps.
    Les chaînes étaient enroulées autour de ses bras et ses jambes, elle semblait aussi confortablement installée que sur une balançoire. Et de fait, elle commença à se balancer.

    Elle semblait éperdue de bonheur.



    Tandis qu'elle s'amusait là-haut tout en me souriant, j'entendais une chanson de Björk, qui sonnait à la fois comme "Possibly Maybe", et "La Mer" de Nine Inch Nails. Une chanson inédite, dont même Björk ignore qu'elle l'a enregistrée spécialement pour mon rêve. Je me souviens vaguement de la mélodie, mais des paroles il ne me reste en mémoire que deux mots du refrain : "Remember us".

    "Souviens-toi de nous".

    De qui, de quoi devrais-je me souvenir?

    « (102) Contre-attaqueROÂRRR.... »

  • Commentaires

    1
    SAD
    Lundi 9 Février 2009 à 13:44
    splendide... quel suspence. Si tu arrives à trouver ce remix björkio-trentien... j'aimerai bien l'entendre...
    2
    Lundi 9 Février 2009 à 14:06

    ouais j'aimerais bien l'entendre à nouveau aussi, mais curieusement le disque dur de mon cerveau l'a effacé ^^

    au fait, rien à voir : pour les non-geek qui vont se demander ce que veut dire "BOSD",  : Blue Screen Of Death , c'est un autre nom pour écran bleu, qui est une panne majeure qui rend fou les informaticiens...

    3
    SAD
    Lundi 9 Février 2009 à 17:55
    Merci beaucoup pour cette belle rencontre entre deux petites êtresses virtuelles... j'ai dû être très sage dis-donc!!! je peux les publier chez moi pour les faire voir à tout le monde???
    4
    Lundi 9 Février 2009 à 17:57
    bien sûr m'dame, si ça te fait plaisir :)
    5
    Mardi 10 Février 2009 à 09:28
    je le trouve très beau le dessin d'Aïna Le hacker contröle mnt les rêves de sylvère aussi ?? ça devient frustrant et j'adore!
    6
    Mardi 10 Février 2009 à 10:50
    "Pousse pousse l'escarpolette". Je suis sûr qu'il y aurait foule de prétendants, si la balançoire était moins haut et si le décor était plus champêtre. Mais comme on dit, avec des scies, on couperait Paris en petit bois.
    7
    Mardi 10 Février 2009 à 11:21
    décidément jérôme "bois, liège, scie, bûcherons nus poilus"... tu fais feu de tout bois!
    8
    Mardi 10 Février 2009 à 21:10
    Beau suspence en effet.... ça bouge de l'autre coté.... et merci pour le message pour ton "troisième aniv", C'est encore et toujours un plaisir renouvellé de te rendre une petite visite pour suivre la progression du blog... et les fréquences de publication décousues, ça fait maintenant partie de ton "charme"... :-D
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    9
    Mercredi 11 Février 2009 à 11:38
    Je viens de passer une bonne partie de la matinée sur Aïna et je dois dire que j'me perds en conjectures... une porte se ferme, trois portes s'ouvrent. Un détail pourra peut-être aider à faire avancer l'enquête : elle avait une culotte au moins ?
    10
    Mercredi 11 Février 2009 à 19:07
    je sais pas, comme je l'ai écrit l'éclairage n'était pas top...
    11
    Samedi 14 Février 2009 à 18:55
    magnifique le dessin d'aina enchainée. Rêve, réalité, Monde virtuel, tout se mélange pour notre plus grand plaisir. Dis moi quelles sont tes inspirations : ghost in the shell ? strange days? Il y a aussi une BD ; "Raymond Capp" de Nizzoli qu devrait bien te plaire (dessinée dans un pur style moebiussien). bonne continuation et courage à l'ami Sylvère avec ses mysterieux avatars...
    12
    Samedi 14 Février 2009 à 19:08
    j'aime bien ghost in the shell, mais aussi Avalon, qui est pour moi un chef d'oeuvre. il y a aussi Lain, une courte série manga très étrange.. j'aime en général les films qui traitent des rapports entre les hommes et internet, le réel et le virtuel. Strange Days, tiens j'avais oublié, enfin bon, le casque virtuel que je représente là est bien moins perfectionné que celui de Strange Days, car il ne permet pas de ressentir toutes les sensations physiques (douleur, plaisir, etc).
    13
    Handel
    Jeudi 18 Avril 2013 à 16:27
    Belle histoire... Quel suspense !!! Vivement la suite.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :